Anecdote et date marquante du tour
tour de france


1903 : premier Tour de France, victoire de Maurice Garin.
1905 : suppression des étapes de nuit ; premier relief au programme : le ballon d’Alsace; instauration du classement général aux points.
1906 : le parcours franchit une frontière, franco-allemande en l’occurrence.
1907 : le Tour fait pour la première fois étape hors de France : Metz, alors en territoire allemand.
1908 : Lucien Petit-Breton est le premier coureur à remporter 2 Tour de france.
1909 : première victoire d'un étranger, le luxembourgeois François Faber
1910 : premier passage dans les Pyrénées.
1911 : premier passage dans les Alpes.
1913 : retour du classement général au temps.
1919 : création du maillot jaune.
1920 : Philippe Thys devient le premier coureur à remporter 3 Tour de France.
1923 : création des bonifications à l’arrivée.
1926 : premier départ du Tour en province (Évian).
1928 : création des équipes régionales françaises au sein du Tour.
1930 : création des équipes nationales au sein du Tour ; création de la Caravane publicitaire.
1933 : création du prix du meilleur grimpeur ; création d’une demi-étape en contre-la-montre individuel.
1937 : Jacques Goddet succède à Henri Desgrange comme directeur de course.
1947 : première étape totalement disputée à l’étranger avec Bruxelles-Luxembourg.
1948 : création d’une rente quotidienne pour le porteur du maillot jaune.
1949 : le Tour passe pour la première fois en Italie et en Espagne.
1950 : apparition de la publicité extra-sportive sur le Tour.
1951 : première escalade du mont Ventoux.
1952 : première arrivée au sommet (Alpe d’Huez) ; première montée du puy de Dôme.
1953 : création du prix des sprinteurs et du maillot vert.
1954 : premier départ du Tour donné à l’étranger (Amsterdam).
1955 : Louison Bobet remporte son 3e Tour consécutif.
1962 : retour aux équipes de marques ; Félix Lévitan devient directeur de course.
1964 : strictement réglementé jusque là, l’échange de vélo est autorisé. Jacques Anquetil devient le premier coureur à remporter 5 Tour de France.
1967 : retour aux équipes nationales ; création du prologue ; dernière arrivée au Parc des Princes ; décès de Tom Simpson dans l'ascension du mont Ventoux.
1968 : assuré depuis 1919 par les organisateurs, le ravitaillement en course par les directeurs sportifs est autorisé.
1969 : retour aux équipes de marque.
1970 : création du prix des jeunes (maillot blanc).
1974 : le parcours du Tour passe par l’Angleterre ; Eddy Merckx remporte son 5e Tour.
1975 : création du maillot à pois pour le meilleur grimpeur (challenge créé en 1933) ; première arrivée sur les Champs-Élysées au terme de l’Étape des Champs.
1985 : Bernard Hinault remporte son 5e Tour de France.
1987 : le Tour compte 25 étapes, record du genre ; Félix Lévitan quitte ses fonctions de directeur de course.
1989 : Plus petit écart au classement final: Greg LeMond devance Laurent Fignon de 8s.
1995 : Miguel Indurain remporte son 5e Tour consécutif
1996 : ce Tour n'a pendant un temps plus eu de vainqueur officiel, le titre ayant été retiré à Bjarne Riis après que celui-ci a reconnu s'être dopé pour l'emporter ; sa victoire lui a depuis été rendue.
1998 : le Tour part de Dublin. Création de la moto-ravitaillement en course. Affaire Festina.
2000 : ré-introduction du maillot blanc sur le Tour de France.
2003 : port du casque obligatoire pendant toute la course, à l’exception de l’ascension finale. Centenaire du Tour.
2005 : Christian Prudhomme succède à Jean-Marie Leblanc comme directeur du Tour de France. Port du casque obligatoire pendant toute la course, y compris les ascensions finales des étapes de montagne ; Lance Armstrong établit un nouveau record de victoire en remportant son 7e Tour de France.
2006 : le vainqueur, l'Américain Floyd Landis, est contrôlé positif à la testostérone. Le 20 septembre 2007, Landis est déclaré coupable par une Cour d'arbitrage américaine puis déclassé au profit de l'Espagnol Óscar Pereiro Sío.
2007 : le Tour de France part de Londres. Retraits d'Astana et de Cofidis suite à des cas de dopage avérés. Michael Rasmussen, le maillot jaune, est retiré par son équipe suite à des violations de règlement intérieur, à 4 étapes de l'arrivée.
2008 : Pas d'étape dite "Prologue" et suppression des bonifications aux arrivées d'étapes pour toutes les étapes, l'édition est également marquée par trois contrôles positifs, dont celui de l'italien Riccardo Riccò.
Menu